Le lien entre l’insomnie et la dépression

0

2

random profil

par Caroline Kamalo

11 décembre 2021

Le lien entre l’insomnie et la dépression

Si vous passez d'innombrables nuits à vous tourner et à vous retourner dans votre lit, et que vous avez l'impression qu'il n'y a pas de fin en vue pour votre insomnie, vous souffrez peut-être d'insomnie liée à la dépression. La vérité est que la majorité des personnes souffrant de dépression déclarent également souffrir d'insomnie.


Les problèmes d'endormissement et de maintien du sommeil proviennent de diverses causes, mais l'une des plus courantes est la présence de dépression ou d'anxiété. Dans cet article, vous allez pouvoir identifier comment ces problèmes vous affectent. Vous aurez une vision plus claire du lien très étroit qui existe entre la privation de sommeil et la dépression.

Le lien entre l’insomnie et la dépression

Qu'est-ce que l'insomnie ?


Il est à noter qu'elle s'identifie comme «une difficulté à s'endormir ou à rester endormi». Celle-ci est en outre classée en types primaires et secondaires, ce qui aide à parler des causes du trouble.

Les causes primaires de l'insomnie sont souvent plus difficiles à cerner. Les causes courantes incluent les changements majeurs de la vie, le stress ou les troubles émotionnels de longue durée et le stress au travail, mais chaque cas de troubles du sommeil est différent. L'insomnie secondaire quant à elle, est causée par un problème de santé sous-jacent, comme par exemple :

  • la dépression,
  • l'arthrite,
  • l'asthme,
  • les maux de tête,
  • les troubles gastro-intestinaux
  • ou les accidents vasculaires cérébraux.

Comment l'insomnie est-elle liée à la dépression ?


L'insomnie et la dépression ont une relation compliquée. Chaque cas d'insomnie liée à la dépression varie, car parfois l'insomnie vient en premier et provoque ensuite la dépression. Et d'autres fois la dépression est d'abord présente, ce qui provoque l'insomnie. Ce que la recherche nous dit, c'est que ceux qui souffrent de problèmes de sommeil ont un risque dix fois plus élevé de développer une dépression par rapport à ceux qui dorment bien.

Pour vraiment comprendre votre cas spécifique d'insomnie et de dépression, il est important de prendre des mesures sûres et proactives pour résoudre le problème.

Comment traiter la dépression liée à l'insomnie


Si vous pensez souffrir d'insomnie, il serait dans un premier temps nécessaire d'identifier votre type. Est-ce une insomnie chronique, passagère ou fausse insomnie qui vous empêche de dormir ? Selon l'apparition de votre dépression, vous obtiendrez des indications non négligeables qui vous permettront de comprendre votre dépression ainsi que votre insomnie.

Dans un second temps, il existe des outils comme par exemple des  techniques de sophrologie. Celles-ci vous aideront à vous sentir mieux et plus apaisé. Ainsi vous serez plus apte à vous endormir facilement et confortablement. Si ces options ne sont pas suffisantes, vous avez également la possibilité de faire un travail "sur votre émotionnel". Des techniques de relâchement et de lâcher prise sont présentes dans le programme thérapeutique.


Néanmoins, la résolution du problème peut demander du temps et des efforts. Cependant, avec une diligence appropriée avec le programme clé en main par exemple,  vos soucis peuvent être considérablement réduits afin que vous puissiez profiter pleinement de la vie.

Commentaires

0

2

Réagir à cet article ?

Vous aimez cet article ? Vous avez des questions ? Commentez ou aimez le, cela nous permettra de vous proposer du contenu personnalisé

Articles recommandés