La symptothermie au service du cycle féminin

0

0

random profil

par Carine JAN

5 juillet 2022

La symptothermie au service du cycle féminin

La symptothermie est une méthode d’observation du cycle féminin. Elle permet de reconnaître les phases fertiles, infertiles du cycle et l’ovulation. Elle repose sur la connaissance du cycle naturel et n’a donc pas d’effet secondaire.

La symptothermie au service du cycle féminin

La symptothermie est une méthode d’observation du cycle féminin. Elle permet de reconnaître les phases fertiles, infertiles du cycle et l’ovulation. Elle repose sur la connaissance du cycle naturel et n’a donc pas d’effet secondaire. La symptothermie peut être utilisée comme méthode de conception ou de contraception, plutôt efficace puisqu’elle possède un indice de pearl (indice qui permet de connaître le taux des grossesses non planifiées) de 0,4% quand la pilule à un indice de 0,3%. La symptothermie se base sur l’observation journalière principale de 2 critères :

  • La glaire cervicale (sympto)
  • La température au réveil (thermie)
  • \
  • Un troisième critère facultatif peut être utilisé : l’autopalpation du col de l’utérus. Ces critères sont consignés dans un cyclogramme (annexe n°4) qui est le tableau de bord du cycle. A partir de 3 mois d’utilisation, une familiarisation avec le cycle s’effectue et il est alors possible d’identifier les phases fertiles et infertiles du cycle et donc de réaliser l’interprétation sympto-thermique. Cette méthode demande une écoute et une connaissance du corps. En utilisant la méthode de la symptothermie, il est plus facile de repérer les 5 jours fertiles mensuels de la femme pour concevoir un enfant. Cela permet donc de maximiser les 25% de chance de conception pour cette période. Comme chaque femme est différente, son cycle lui sera propre et pourra être différent de la théorie où l’ovulation se fait au 14ème jour.
  • Cette méthode d’observation permet également d’identifier d’éventuels troubles du cycles, d’aider les médecins dans l’identification de certains diagnostics et de les orienter vers le meilleur traitement si besoin. Les changements physiologiques observés au cours du cycle ont leur utilité pour la fertilité. En effet, nous savons que la température augmente sous l’effet de la progestérone, ce qui permet d’identifier la fin de la phase fertile. La glaire cervicale est produite de façon plus ou moins abondante et change de texture pour permettre ou non le passage des spermatozoïdes. Enfin, le col de l’utérus se déplace et change de texture et de pH. En le palpant, nous pouvons observer la hauteur du col ainsi que sa fermeté et son ouverture qui donnent des informations sur le moment du cycle.


Carine JAN Naturopathe

Prendre RDV: https://calendly.com/naturocarine

\

Commentaires

0

0

Soyez le premier à réagir à cet article !

Cet article vous a intéressé ? Aidez son auteur ! Les intéractions comme les commentaires l'aident à gagner plus de visibilité !

Articles recommandés

La symptothermie au service du cycle féminin
"naturopathie""symptothermie""cycle féminin""alimentation saine""micronutrition"

La symptothermie au service du cycle féminin

5 juillet 2022 par

Carine JAN